Quelques exemples de solutions naturelles

Dans le monde des cosmétiques, tout réside dans les plantes. Il arrive quelquefois que les fabricants utilisent des ingrédients d’origine animale, mais ce n’est pas une pratique populaire. Ni pour les fabricants, ni pour les consommateurs. Quand il s’agit de plantes ou d’autres ingrédients d’origine végétale, tout le monde semble s’accorder pour en louer les vertus. Et pour cause : le beurre de karité, l’huile d’argan, l’aloe vera ou encore les fleurs comme le géranium… sont autant d’ingrédients naturels dont les vertus ont maintes fois été démontrées.

Le beurre de karité14195226791_618e286e59_b

Le karité est une noix que l’on trouve exclusivement en Afrique. Lorsqu’on l’ouvre et qu’on traite le complexe gras qui se trouve à l’intérieur, on obtient ce qu’on appelle le beurre de karité. Ce produit cosmétique est riche en vitamine A et présente des propriétés réparatrices phénoménales. Qu’on l’applique sur la peau du visage, les mains, le reste du corps ou sur les cheveux, il permet de protéger et de revitaliser les couches superficielles. Une véritable panacée pour traiter les rides et revigorer les cheveux fragiles.

L’huile d’argan

C’est à partir des graines d’argan qu’on extrait cette huile hydratante. Elle a pour mérite de combattre le vieillissement de la peau, de traiter l’acné et le dessèchement et peut servir de shampoing pour les cheveux.

L’aloe vera

Un cactus tropical bourré de vitamines et de sels minéraux. En plus d’être comestible, ce cactus est employé en tant qu’exfoliant, crème hydratante et démaquillant. L’aloès est riche en poly- et monosaccharides, dont l’effet consiste à hydrater la peau. Une solution absolument naturelle contre le dessèchement et qui redonne de la souplesse à l’épiderme.

Le géranium

L’huile de géranium est l’un des ingrédients les moins rares de cette liste. Elle est utilisée en cosmétique afin de revitaliser le derme, mais elle sert également à favoriser la cicatrisation des lésions de petite taille. En médecine, et en pharmacopée, on s’en sert comme anti-bactérien pour lutter contre les potentielles infections.